Recherches documentaires : jusqu’où ?

Suite à la vidéo traitant de la vraisemblance en fiction une réflexion intéressante m’a été faite : quand on écrit un roman historique, la vraisemblance avec la réalité de l’époque est primordiale. Et pour ne pas passer pour un pauvre inculte, pour un auteur pas très scrupuleux et agacer son lecteur on a intérêt à bétonner ses recherches !

C’est tout à fait exact ! Pourtant, j’ai pu constater maintes fois que lorsqu’un client me dit « je dois faire des recherches » d’un air de celui qui a enfin trouvé un terrain ferme au milieu des sables mouvants, il ouvre en générale une boîte de pandore sans même s’en rendre compte. Je me retrouve alors dans la difficile position dite du « oui, mais est-ce bien sûr ? »

Ajouter un commentaire