[psycho] Doit-on se contraindre ?

Bon, avoue, tu aimerais bien changer tout un tas de choses dans ta vie. Tu aimerais perdre 10 kilos, être plus performant au travail ou au lit, te sentir libre, savoir faire les bons choix, écrire un roman et peut-être même une saga, j’en passe et des listes longues comme mes deux bras.

Bonne nouvelle, notre monde t’offre tout un tas d’outils ultra performants, dont quelques savants ont le secret : 21 jours pour savoir parler en public, 7 trucs pour le rendre fou d’amour, écrire ton livre en 16 semaines, LE programme facile et rapide pour perdre du poids, etc… Tu n’a plus qu’à piocher et à t’y mettre, te lever plus tôt le matin, faire une croix sur les sucreries, te maquiller tout en paraissant naturelle, avoir l’air viril sans paraître macho, sourire sans montrer les dents du fonds, etc… Choisi ta contrainte préférée !

Sauf… sauf que ça ne fonctionne pas souvent, pas vrai ?

Alors faut-il se contraindre un peu plus encore ? Faut-il au contraire abandonner toute idée de changement et de mieux être ? Ou existe-t-il une troisième voie ?

 

 

Ajouter un commentaire